Retour aux actualités
Article suivant Article précédent

Le Maître des Aveux

Parution

-

21/10/2011

Thierry Cruvelier, promotion 1988, a sorti un livre intitulé "Le Maître des Aveux - Vie et destin d'un tortionnaire.

Phnom Penh, mars 2009.
Kaing Guek Eav, plus connu sous le nom de Douch, responsable de la torture et de la mort de plus de 12 000 victimes à la prison de Tuol Sleng (S-21), est seul derrière une vitre insonorisée : seul face à la justice internationale, seul face aux familles de ses victimes, seul peut-être plus que tout face à lui-même, à l'étendue d'un crime impossible à sonder, impossible à pardonner. Le maître des aveux est une saisissante évocation de son destin, mais aussi de l'étonnante «comédie humaine», tour à tour bouleversante et déroutante, qui s'est déroulée autour de son procès.
Thierry Cruvellier est le seul journaliste français qui a assisté à la totalité de ce procès, du premier au dernier jour, qui a vu un événement remarquable et peu noté : pour la première fois devant un de ces tribunaux, un accusé qui reconnaissait sa responsabilité personnelle dans des crimes innommables, plaidait coupable et demandait pardon aux victimes, était à la barre pendant six mois à essayer d'expliquer et de s'expliquer.
Ce procès allait-il se dérouler à contre-courant des attentes et apporter enfin, pour la première fois, apaisement aux victimes ? Allait-il dessiner la figure d'un bourreau «différent» ? Allait-il jouer ce rôle toujours attendu et jamais réalisé de «procès pour l'histoire» ? C'est la tragédie particulière, jusqu'à son coup de théâtre final, du procès du génocide khmer rouge qu'il n'en ait, en fait, rien été, et que le bouleversement des rituels attendus ait provoqué des moments d'une intensité exceptionnelle, des scènes d'une émotion considérable, des joutes médiocres et magnifiques - et au final une amertume profonde chez tous les acteurs de cette pièce.
Il fallait pour écrire ce livre un ensemble de qualités presque impossible : une connaissance, une expérience, une discrétion, mais surtout, tout simplement un talent doublé d'une humanité profonde.

Thierry Cruvellier, 44 ans, ancien rédacteur en chef d'International Justice Tribune, suit depuis 2007 les travaux du tribunal établi à Phnom Penh pour juger les khmers rouges.
Auparavant, il a notamment suivi le Tribunal pénal international pour le Rwanda, la Commission Vérité et Réconciliation et le Tribunal spécial en Sierra Leone, la Chambre pour les crimes de guerre en Bosnie-Herzégovine, le processus Justice et Paix en Colombie. Son livre Le tribunal des vaincus - Un Nuremberg pour le Rwanda ? a paru en 2006 en France (Calmann-Lévy), en 2010 aux États-Unis

1474 vues Visites

J'aime

Commentaires0

Veuillez vous connecter pour lire ou ajouter un commentaire

Articles suggérés

Parution

Fabrice Tessier lance MediavinoPRO

AM

Alexandra Matile

19 janvier

Parution

"Jusqu'à quand ? 15 ans de reportages dans les quartiers"

AM

Alexandra Matile

06 octobre

Parution

Tchât

AM

Alexandra Matile

06 décembre